TOUS LES ARTICLES

    • 1 - IMG_4811
      IMG_4811
    • 2 - IMG_4590
      IMG_4590
    • 3 - IMG_4689 - copie 2
      IMG_4689 - copie 2
    • + 22 media(s)
    Retour à l'enfance de l'art avec cette découverte de La Cabane Sonore, sculpture-instrument insolite conçue par le musicien-luthier Glenn Marzin. L'énorme contrebasse aux gigantesques cordes et aux petits objets sonores greffés sur sa peau de bois (metallophones, ressorts, cymbales, sanza, ou petits moteurs…) vous invite à entrer dans son ventre pour écouter sa musique.  

    Découvrer l'enregistrement LIVE en cliquant ici avec les musiciens Glenn Marzin, Alexis Buys, Jacques Tatou Navaux, Lucio Girando. Et le texte d'Erose, oracle détraqué au RSA qui crache des prophéties déglinguées, proféré par Aurore Laloy, avec aux choeurs antiques Ariane Liger et Victor Le Pape ce samedi 26 septembre 2015 à 23h sur Radio Libertaire 89.4 FM, Emission#92 d'Hôtel Paradoxe, radiothérapie par la poésie, depuis la Cabane Sonore de Glenn Marzin au Shakiraïl, Paris 18ème / Aurore Laloy à la réception / François Ramstein à la technique.

    Et en BONUS à venir : la bande sonore de musiciens jouant de la cabane sonore au -dessus de l'émission écoutée et découverte en direct par le public depuis la cabane sonore au Shakiraïl dont vous pouvez voir quelques souvenirs en photo défiler, comme un effet vache qui rigole de la boite dans la boite dans la boite. A bientôt cher auditeur.

    crédit photo : Victor Le Pape / Guillemette Buffault / Aurore Laloy / Service des Urgences Poétiques 2015
    Suite
    • 1 - LaMuse_02
      LaMuse_02
    • 2 - LaMuse_03
      LaMuse_03
    • 3 - LaMuse_0
      LaMuse_0
    • + 2 media(s)
    La première session#0 de La Muse en Circuit enregistrée en public dans les conditions du direct avec Hôtel Paradoxe et 3 performances éléctroacoustiques suivies d'une interview des compositeurs :

    https://soundcloud.com/hotel-paradoxe/hp076-extension1

    ∴ Florent Colautti à la e-string
    ∴ Thierry Balasse au mini-moog et aux gants larsen accompagné par l'acteur Benoit Marchand sur un texte de Jean-Jaurès
    ∴ Eryck Abecassis les mains au coeur de synthétiseurs modulaires / opera Noise SAFETY FIRST
    ∴ improvisation collective finale

    https://soundcloud.com/hotel-paradoxe/hp076-extension2

    ∴ Interview de Wilfried Wendling, nouveau directeur artistique de La Muse en Circuit
    ∴ Et bande sans fin préparée par Vincent Hindson : concerts de musique sous casques et pièces sonores des lauréats du concours Luc Ferrari, et autres "Sons en Extension" 

    https://soundcloud.com/hotel-paradoxe/hp076-extension3
    https://soundcloud.com/hotel-paradoxe/hp076-extension4
    https://soundcloud.com/hotel-paradoxe/hp076-extension5

    C'était le 12 avril 2014 sur Radio Libertaire, Hôtel Paradoxe, émission#75, avec La Muse en circuit, en 5 parties
    ∴ Festival Extension #14 proposé par La Muse en Circuit dans plusieurs lieux en Île-de-France ou à Paris du 30 avril au 27 mai 2014 ∴ Toutes les dates ici : www.alamuse.com
    Suite
  • La remuée

    Il y a 5 ans

    / BLOG JOURNAL VOYAGES MOIRS EXORCILS ET POEMSONGS PORTRAITS HORSLADORS / poèmsongs

    La remuée
    Les chevaux de craie
    s'ébrouent
    sur la colline où tu voulais me dire un secret
    nous traversâmes le champ des moutons aux queues coupées c'est le groove des orties qui brûlent le visage des jeunes filles qui ont pleuré nous traversâmes le chant des têtes aux peurs tondues c'est la crête des talus de la réalité plus rien ne reste que nous et les éclats de rires au loin qui s'échouent sur les falaises où tu posas tes mains petit homme seul devant l'authentique défiant les découpes et les strates du temps c'est le chant des grandes portes c'est le chant des hauts portiques échancrant le destin là où je noyais mon chagrin à rebours du courant retenant le tempo et ma respiration au moins dans l'eau mes larmes se noient mais ne se voient pas au moins dans l'eau il n'y a que moi qui les entend ce chant des mariées qui se croient déjà mortes ce chant des langues mortes qui cogne au creux des seins c'est le chant des grandes marées au moins dans l'eau mon corps ressasse la réalité physique au moins dans l'eau la permanence des sensations résiste à la raison une pudeur sur le tard après des années de fougue un whisky cul sec passer à la casserole dans des trains de nuit sur des bancs publics dans les toilettes d'un bar le souvenir d'un courage aveugle deux décades pour reconstruire les frontières d'une intimité plus besoin aujourd'hui de presser le pas sauf dans une conversation une balade dans la tête   rire à la gueule du loup jouer de la musique avec les dents du chien se servir de la salive du renard comme de gel pour les cheveux de Lucio en plein jour le cerle parfait de la lune sournoise apparaît je mouche dans ma culotte la remuée qui m'a traversée un chien - loup aux yeux lavés par le sel s'égoutte j'ai découvert avec stupeur que tu avais le pouvoir de me faire pleurer"   Aurore, crique d'Yport, 30 Août 2015
    Les chevaux de craie 
    s'ébrouent 
    sur la colline où tu voulais me dire un secret 
    nous traversâmes le champ 
    des moutons aux queues coupées 
    c'est le groove des orties 
    qui brûlent le visage des jeunes filles qui ont pleuré 
    nous traversâmes le chant des têtes aux peurs tondues 
    c'est la crête des talus de la réalité 
    plus rien ne reste que nous 
    et les éclats de rires au loin qui s'échouent 
    sur les falaises où tu posas tes mains 
    petit homme seul devant l'authentique 
    défiant les découpes et les strates du temps 
    c'est le chant des grandes portes 
    c'est le chant des hauts portiques 
    échancrant le destin là où je noyais mon chagrin 
    à rebours du courant 
    retenant le tempo et ma respiration 
    au moins dans l'eau mes larmes 
    se noient ne se voient pas 
    au moins dans l'eau il n'y a que moi qui les entend 
    ce chant des mariées 
    qui se croient déjà mortes 
    ce chant des langues mortes 
    qui cogne au creux des seins 
    c'est le chant des grandes marées 
    au moins dans l'eau mon corps 
    ressasse la réalité physique 
    au moins dans l'eau la permanence 
    des sensations résiste à la raison 
    une pudeur sur le tard 
    après des années de fougue 
    un whisky cul sec 
    passer à la casserole 
    dans des trains de nuit 
    sur des bancs publics 
    dans les toilettes d'un bar 
    le souvenir d'un courage aveugle 
    deux décades pour reconstruire 
    les frontières d'une intimité 
    plus besoin aujourd'hui de presser le pas 
    sauf dans une conversation 
    une balade dans la tête   
    rire à la gueule du renard 
    jouer de la musique
    avec les dents du chien
    en plein jour le cerle parfait 
    de la lune sournoise apparaît 
    un loup aux yeux
    lavés par le sel s'égoutte 
    je mouche dans ma culotte 
    la remuée qui m'a traversée.

    Aurore Laloy, exorcil écrit après un bain de mer dans une crique à Yport en Normandie où j’ai pleuré toutes les larmes que mon corps pouvaient contenir, 30 Août 2015
    Suite
  • Au moins dans l'eau

    Il y a 5 ans

    / BLOG JOURNAL VOYAGES MOIRS EXORCILS ET POEMSONGS PORTRAITS HORSLADORS / poèmsongs

    Au moins dans l'eau
    Mes larmes
    Se noient
    Ne se voient pas 

    Au moins dans l'eau
    Mon coeur
    Se bat
    Ne se noie pas 

    J'entends le chant des grandes marées qui cognent
    au creux des seins des colliers en dents de chien
    Les langues mortes déferlent comme des noyées
    L'exil est-il d'hier ? L'exil est-il des îles ? 

    Au moins dans l'eau
    Mes larmes
    Se noient
    Ne se voient pas

    Au moins dans l'eau 
    Mon corps 
    Ne se souvient
    De toi 

    C'est le chant des grandes portes
    c'est le chant des hauts portiques
    Où sont-ils les marins échoués ? Faut-il
    Qu'elles cessent de les pleurer, les mariées ? 

    Au moins dans l'eau
    Mes larmes
    Se noient
    Ne se voient pas

    Au moins dans l'eau 
    Mes rêves
    Se voilent
    Ne s'ignorent pas 

    Le son de l'écume se fracasse sur ma tête
    Ravivant les mémoires des aïeuls des îles
    Tragique tombeau doux des vagues
    L'exil est-il d'hier ? L'exil existe t'il ? 

    Au moins dans l'eau
    Mes larmes
    Se noient
    Ne se voient pas 

    Au moins dans l'eau
    Mes rages
    Se vident
    Ne se vivent pas 

    Au moins dans l'eau
    Mes larmes
    Se noient
    Ne se voient pas

    Au moins dans l'eau 
    Mes larmes 
    Se noient 
    Ne se voient pas 

    Aurore Laloy, exorcil écrit dans une crique à Yport, 30 Août 2015
    Suite
  • Et vice versa

    Il y a 5 ans

    / BLOG JOURNAL VOYAGES MOIRS EXORCILS ET POEMSONGS PORTRAITS HORSLADORS / poèmsongs

    La transgression
    n’existe pas
    Sans l’interdit
    Et vice versa
    Crimes passionnels
    Dérèglements
    des fois je mens
    Et vice versa
    La haine tu sais
    c’est de l’amour
    Qui a gelé
    Et vice versa
    Eros et Tha
    natos se mêlent
    Indissociables
    Et vice versa
    Je te deteste
    redis-le moi
    je t’aime si fort
    et vice versa
    Aurore Laloy, Exorcil, Février 2014
    La transgression 
    n’existe pas 
    Sans l’interdit 
    Et vice versa 

    Crimes passionnels 
    Dérèglements 
    des fois tu mens
    Et vice versa 

    La haine tu sais
    c’est de l’amour 
    Qui a gelé 
    Et vice versa 

    Eros et Tha
    natos se mêlent 
    Indissociables
    Et vice versa 

    Je te deteste
    redis-le moi
    je t’aime si fort
    et vice versa

    Aurore Laloy, Exorcil, Février 2014
    Suite
  • En dépit des

    Il y a 5 ans

    / BLOG JOURNAL VOYAGES MOIRS EXORCILS ET POEMSONGS PORTRAITS HORSLADORS / poèmsongs


    En dépit des avanies 
    les litanies franchissent-elles 
    les rubicons des désirs fous
    cognant aux vitres du réel


    En dépit des frustrations 
    les tourbillons jettent-ils
    leurs délires doux aux cieux rubis 
    des amours hostiles


    En dépit desavanies les 
    litanies ravivent-elles tous 
    l'insolence des souvenirs
    et des gouffres à remplir


    En dépit des sifflements 
    les discours s'affranchissent-ils
    des censures agiles
    courbant les pardons difficiles


    En dépit des avanies
    les litanies fournissent-elles
    les réservoirs de cils pour 
    retenir les larmes de sel


    En dépit des cadences 
    les colombes éclosent -elles
    en grains de grenades grises
    dans le bleu du ciel

    Purge (9ème version) d’un exorcil écrit au café les somnambules, pigalle, paris, lundi 11 mai 2015, Aurore Laloy
    Suite
    • 1 - 11811321_10153154689138871_4993357850168928334_n
      11811321_10153154689138871_4993357850168928334_n
    • 2 - 11703122_10153154688673871_7141286681969422529_n
      11703122_10153154688673871_7141286681969422529_n
    • 3 - 11231033_10153154686698871_529015331780117268_n
      11231033_10153154686698871_529015331780117268_n
    • + 25 media(s)
    Je dédie Sylvia
    à toutes les lianes qui me relient à ma mère,
    mes grands-mères, mes arrières-grand-mères,
    et celles en arrière jusqu'à l'origine du monde.
    Aurore Laloy

    Voir la vidéo de la performance EZIBELE qui a transformé la Galerie NIVET-CARZON en matrice primordiale proposant un rite initiatique de passage et une renaissance à l'occasion du finissage de l'exposition
    Sylvia : bravo à ceux qui ont pénétré la porte de la matrice pour renaître entre les mains de RUGIADA CADONI (Tribal puff actions), d'ADRIEN KANTER (espace sonore), celles de CLAIRE DE LAVALLEE et d'AURORE LALOY (bain sonore de poèmes-mantras). Merci à tous d'être venus ce vendredi 25 juillet 2015. L'expo est terminée, Feu à nos rêves, paix à nos forêts.

    Sylvia 24h de la mémoire d'une forêt, traces de confessions et vinyl de poésie post-rock, hommage à Sylvia Lacan-Bataille et au tableau l'Origine du Monde de Courbet caché derrière un panneau de bois peint par André Masson et representant une forêt. Galerie NIVET-CARZON, 2 rue Geoffroy L'angevin, Paris 4ème, http://nivet-carzon.com/

    Crédits vidéos : Images @ Dora Pentchev / Martine Féraud / Manna L'Anton / Olivier Garouste / Montage @ Olivier Garouste

    Crédits photos @ Rugiada Cadoni / Kristina Aleksandrovka / Laurent Collier / Manna L'Anton / François Ramstein / Aurore Laloy / Service des Urgences Poétiques2015
    Suite
    • 1 - vinyl NB
      vinyl NB
    • 2 - vinyl sylvia
      vinyl sylvia
    • 3 - vinyl sylvia 2
      vinyl sylvia 2
    • + 49 media(s)
    Le vinyl Sylvia est une édition unique et limitée dont la pochette et le livret sont fabriqués et numérotés à la main. Chaque exemplaire correspond à l'un des arcanes du tarot Sylvia. Il est un des souvenirs de mon exposition : Sylvia, vingt-quatre heures de la mémoire d'une forêt en hommage à Sylvia Lacan-Bataille, possesseuse de l'Origine du Monde, tableau de Gustave Courbet caché derrière le panneau de bois Terre Erotique peint par André Masson et représentant une forêt. Exposition présentée du 25 juin au 25 juillet 2015 à la Galerie Nivet-Carzon, 2 rue Geoffroy Langevin, 75004 Paris. http://nivet-carzon.com
    - Crédits du vinyl Sylvia -
    Aurore Laloy [texte / voix]
    David Haddad [compos/ guitare / voix]
    Automne Lajeat [violoncelle]
    Mélissa Cox [violon]
    Vincent Hindson [saxophones]
    Jacques Tatou Navaux [batterie]
    Patrick Müller [mastering]
    Squeezer [pressage vinyl]
    Manna L'Anton [linogravure pochette]
    François Ramstein [production]
    Victor Le Pape [management]
    Sylvia vivante a joué :
    > jeudi 25 juin 2015 > au vernissage de l'exposition Sylvia à la galerie Nivet-Carzon / Performance sauvage d'AURORE LALOY au texte, d'AUTOMNE LAJEAT au violoncelle et d'ASUBAKATCHINS aux choeurs >>> voir les photos <<<
    > mercredi 25 mai 2015 > au festival La Voix est Libre au Cirque Electrique en première partie de BRIGITTE FONTAINE / Performance d'AURORE LALOY au texte, d'AUTOMNE LAJEAT au violoncelle et de TARZANA FOURES au trapèze volant >>> voir les photos <<<
    > vendredi 3 avril 2015 > au festival META à la galerie Laurent Mueller > pour la sortie du site horslaloy.net >>> voir la vidéo <<<
    Crédit photo :  Service des Urgences Poétiques2015/ Aurore Laloy / François Ramstein/ Jérôme Nivet-Carzon
    - Arcanes du tarot Sylvia -
    - Arcanes Majeurs -
    I - Le leurre
    II - L'oracle
    III - La racine
    IV - Le sceptre létal
    V - La cécité
    VI - Le serpent à deux sexes
    VII - Le périple
    VIII - La conformité
    IX - La caverne
    X - La reptation
    XI- Le sauvage
    XII - La lévitation
    XIII - Le trépas
    XIV - La pierre philosophale
    XV - Le désir
    XVI - Le désordre
    XVII - L'émerveillement
    XVIII - Le rêve
    XIX - L'oeil du haut
    XX - L'éveil
    XXI - Le vagin cosmique
    XXII - La lueur
    - Arcanes Mineurs de l'Aube radiante -
    Roy de l'Aube - L'arbre - immeuble
    Reyne de l'Aube - La forêt - ville
    Cavalier de l'Aube - Le lierre
    Valet de l'Aube - Les voyageurs
    As de l'Aube - La graine
    2 de l'Aube - Les trésors encerclés
    3 de l'Aube - Les trottoirs
    4 de l'Aube - Les fissures
    5 de l'Aube - L'or rosé/ Le luxe
    6 de l'Aube - Le chemin
    7 de l'Aube - La voûte plantaire
    8 de l'Aube - L'oeuvre
    9 de l'Aube - L'écho
    10 de l'Aube - La terre promesse
    - Arcanes Mineurs du Jour -
    Roy du Jour - L'océan
    Reyne du Jour - La sève noire
    Cavalier du Jour - La cascade
    Valet du Jour - Les bouches
    As du Jour - La source
    2 du Jour - Les vagues
    3 du Jour - La foule de femmes
    4 du Jour - Les secrets sacrés
    5 du Jour - Les trahisons oubliées
    6 du Jour - Les souvenirs
    7 du Jour - Les cordons
    8 du Jour - La chlorophylle
    9 du Jour - Le sang
    10 du Jour - L'instinct
    - Arcanes Mineurs du Crépuscule -
    Roy du Crépuscule - Le bleu du ciel
    Reyne du Crépuscule - La voûte constellée
    Cavalier du Crépuscule - Le souffle
    Valet du Crépuscule - Les oiseaux de nuit
    As du Crépuscule - L'échappée
    2 du Crépuscule - Les cîmes inversées
    3 du Crépuscule - Les sourires célestes
    4 du Crépuscule - L’airain
    5 du Crépuscule - La brèche
    6 du Crépuscule - L'horizon de l'ouest
    7 du Crépuscule - L'espoir
    8 du Crépuscule - L'armure
    9 du Crépuscule - L'étendue d'éther
    10 du Crépuscule - La chair promise
    - Arcanes Mineurs de la Nuit -
    Roy de la Nuit - Le météore
    Reyne de la Nuit - La coque de noix
    Cavalier de la Nuit - Le chauffeur de taxi
    Valet de la Nuit - Les oiseaux de feu
    As de la Nuit - La naissance
    2 de la Nuit - L'adversité
    3 de la Nuit - Les ruines
    4 de la Nuit - La cohorte folle
    5 de la Nuit - Le chaos vitriolé
    6 de la Nuit - L’orée funambule
    7 de la Nuit - La branche électrique
    8 de la Nuit - Les bouquets de mains douces
    9 de la Nuit - L'obscurité
    10 de la Nuit - L'audace
    Le vinyl Sylvia est une édition unique et limitée dont la pochette et le livret sont fabriqués et numérotés à la main. Chaque exemplaire correspond à l'un des arcanes du tarot Sylvia. Chaque personne possédant un exemplaire est une carte humaine du tarot Sylvia. Le vinyl a été l'objet de ma première exposition : Sylvia, vingt-quatre heures de la mémoire d'une forêt. Un projet conçu en hommage à Sylvia Lacan-Bataille, possesseuse de l'Origine du Monde, tableau de Gustave Courbet caché derrière le panneau de bois Terre Erotique peint par André Masson et représentant une forêt. Exposition présentée à la Galerie Nivet-Carzon, 2 rue Geoffroy Langevin, 75004 Paris. http://nivet-carzon.com

    >>> SYLVIA EN LIVE / VIDEO

    - Crédits du vinyl Sylvia -
    Aurore Laloy [texte / voix]
    David Haddad [compos/ guitare / voix]
    Automne Lajeat [violoncelle]
    Mélissa Cox [violon]
    Vincent Hindson [saxophones]
    Jacques Tatou Navaux [batterie]
    Patrick Müller [mastering]
    Squeezer [pressage vinyl]
    Manna L'Anton [linogravure pochette]
    François Ramstein [production]
    Victor Le Pape [management]

    Pour faire jouer Sylvia en live chez vous ou vous procurer un des vinyls, choisissez ci-dessous votre arcane du tarot Sylvia et contactez Victor Le Pape management au +33 (0) 663 170 610 ou : urgencespoetiques@gmail.com.

    - Sylvia vivante a déjà joué -

    > 24 septembre 2017 > festival Culture au quai, Paris 19ème
    > 7 décembre 2016 > pour Le Chemin des Arts à Anis Gras 
    > 25 juin 2015 > au vernissage de l'exposition Sylvia à la galerie Nivet-Carzon / Performance d'AURORE LALOY au texte, d'AUTOMNE LAJEAT au violoncelle et d'ASUBAKATCHINS aux choeurs >>> voir les photos <<<
    > 25 mai 2015 > pour les 10 ans du festival Jazz Nomades / La Voix est Libre au Cirque Electrique / soirée "Feu de voix" en première partie de Vimala Pons, d'Ô BRIGITTE (Denis Charolles & la compagnie des musiques à ouïr et Brigitte Fontaine) / Performance d'AURORE LALOY au texte, d'AUTOMNE LAJEAT au violoncelle et de TARZANA FOURES au trapèze volant >>> VOIR LA VIDEO <<<>>> voir les photos <<< 
    > 22 mai 2015 pour le cabaret du Festival "Nicola Sornaga / Et la raison cogna", au Lac à Bruxelles, http://www.le-lac.be
    > 3 avril 2015 > au festival META à la galerie Laurent Mueller > pour la sortie du site horslaloy.net >>> voir la vidéo <<<

    - Arcanes du tarot Sylvia -

    Chaque exemplaire numéroté correspond à l'un des arcanes du tarot Sylvia.

    - Arcanes Majeurs -
    I - Le leurre
    II - L'oracle
    III - La racine
    IV - Le sceptre létal
    V - La cécité
    VI - Le serpent à deux sexes
    VII - Le périple
    VIII - La conformité
    IX - La caverne
    X - La reptation
    XI- Le sauvage
    XII - La lévitation
    XIII - Le trépas
    XIV - La pierre philosophale
    XV - Le désir
    XVI - Le désordre
    XVII - L'émerveillement
    XVIII - Le rêve
    XIX - L'oeil du haut
    XX - L'éveil
    XXI - Le vagin cosmique
    XXII - La lueur

    - Arcanes Mineurs de l'Aube radiante -
    Roy de l'Aube - L'arbre - immeuble
    Reyne de l'Aube - La forêt - ville
    Cavalier de l'Aube - Le lierre
    Valet de l'Aube - Les voyageurs
    As de l'Aube - La graine
    2 de l'Aube - Les trésors encerclés
    3 de l'Aube - Les trottoirs
    4 de l'Aube - Les fissures
    5 de l'Aube - L'or rosé/ Le luxe
    6 de l'Aube - Le chemin
    7 de l'Aube - La voûte plantaire
    8 de l'Aube - L'oeuvre
    9 de l'Aube - L'écho
    10 de l'Aube - La terre promesse

    - Arcanes Mineurs du Jour -
    Roy du Jour - L'océan
    Reyne du Jour - La sève noire
    Cavalier du Jour - La cascade
    Valet du Jour - Les bouches
    As du Jour - La source
    2 du Jour - Les vagues
    3 du Jour - La foule de femmes
    4 du Jour - Les secrets sacrés
    5 du Jour - Les trahisons oubliées
    6 du Jour - Les souvenirs
    7 du Jour - Les cordons
    8 du Jour - La chlorophylle
    9 du Jour - Le sang
    10 du Jour - L'instinct

    - Arcanes Mineurs du Crépuscule -
    Roy du Crépuscule - Le bleu du ciel
    Reyne du Crépuscule - La voûte constellée
    Cavalier du Crépuscule - Le souffle
    Valet du Crépuscule - Les oiseaux de nuit
    As du Crépuscule - L'échappée
    2 du Crépuscule - Les cîmes inversées
    3 du Crépuscule - Les sourires célestes
    4 du Crépuscule - L’airain
    5 du Crépuscule - La brèche
    6 du Crépuscule - L'horizon de l'ouest
    7 du Crépuscule - L'espoir
    8 du Crépuscule - L'armure
    9 du Crépuscule - L'étendue d'éther
    10 du Crépuscule - La chair promise

    - Arcanes Mineurs de la Nuit -
    Roy de la Nuit - Le météore
    Reyne de la Nuit - La coque de noix
    Cavalier de la Nuit - Le chauffeur de taxi
    Valet de la Nuit - Les oiseaux de feu
    As de la Nuit - La naissance
    2 de la Nuit - L'adversité
    3 de la Nuit - Les ruines
    4 de la Nuit - La cohorte folle
    5 de la Nuit - Le chaos vitriolé
    6 de la Nuit - L’orée funambule
    7 de la Nuit - La branche électrique
    8 de la Nuit - Les bouquets de mains douces
    9 de la Nuit - L'obscurité
    10 de la Nuit - L'audace

    Crédit photo © Service des Urgences Poétiques 2015/ Aurore Laloy / François Ramstein / Jérôme Nivet-Carzon
    Suite
  • Moir - chacun cherche son minou

    Il y a 5 ans

    / DISCOBIBLIO / moirs

    • 1 - Moir Bonnie chaton NB
      Moir Bonnie chaton NB
    • 2 - nuit blanche frasq 2014 armee noire NB
      nuit blanche frasq 2014 armee noire NB
    - Moir - ou ce qui me reste d'un minou perdu puis retrouvé.

    Je viens à l'instant de retrouver le minou de Bonnie en m'asseyant dessus. Ce petit chat abandonné dans ma poche que je m'étais engagée à trimballer la journée du samedi 1er Novembre 2014 de 11 heures à 22 heures pour une exposition invisible du nom de 46 chatons menée par Alison Jouani & Bonella Holloway >>> http://46chatons.tumblr.com

    Ah ! Bonnie, je l'ai rencontrée le soir où je réalisais un de mes fantasmes les plus archaïques, celui de servir de tampon géant, vous savez comme Andréa dans La Grande Bouffe de Marco Ferreri : la scène de la tarte. Elle était déjà assise sur ses petites fesses rebondies, un ballon blanc à la main, qu'elle s'amusait à faire siffler, bande-son rêvée en somme d'une performance subite de sérigraphies de fesses au sol. Bonnie, sache que je t'ai tout de suite aimée, comme les oeufs attendent la mayo, ouais parfaitement. Aimez-la vous aussi, c'est par ici son site d'artiste : www.bonellaholloway.com

    Voilà, c'était un moir, suivez mes moirs :
    Ca se prénomme - Moir -
    Ca gît en moi, dedans ma mémoire,
    comme un reflet moiré, un trésoire.
    Aurore Laloy

    Crédits photo :@ Service des Urgences Poétiques@ Le Générateur / FRASQ2014


    Suite

    Ca se prénomme - Moir -

    • 1 - DSCF2947
      DSCF2947
    • 2 - DSCF2947 copy NB
      DSCF2947 copy NB
    • 3 - DSCF2908
      DSCF2908
    • + 4 media(s)
    "Mont Jésuve
    Nous dansons pour vous
    Nous chantons pour vous
    Nous désirons toucher
    du doigt votre bouche noire
    et embrasser votre colère véritable
    Mont Jésuve
    Etes-vous encore loin ?
    Etes-vous déjà proche ?"

    Bocca Nera, Naufrage, Acte 2 en hommage à Georges Bataille
    Aurore Laloy

    ✠ ✛ ✠ Jésuve ✠ ✛ ✠
    Incantations de textes érotiques sur musique post-rock, pour celles et ceux qui osent "jouer avec les filles, le soleil et la littérature" Jean-Jacques Pauvert
    - Aurore Laloy (voix)
    - Automne Lajeat (violoncelle)
    - David Haddad (guitare - machines)
    - Olivier Garouste (vidéos)


    Depuis leur collision dans les couloirs de l’Hôtel Paradoxe (émission de radio poésie), Aurore Laloy, Automne Lajeat et David Haddad portent le sexe au front. Olivier Garouste ajoute à cette excroissance musicale une dimension visuelle en manipulant des images en direct sur ou derrière eux.

    ✠ ✛ ✠ Biographies ✠ ✛ ✠
    Aurore Laloy, poète, performeuse. Obsédée par ce qui est caché derrière ce qui est caché. Y retourne. La revoilà. Exposant vingt-quatre heures de la mémoire d'une forêt en hommage à l'origine du monde et à Sylvia Lacan-Bataille. Ou animant Hôtel Paradoxe, une émission de radio dédiée à la poésie à l'acronyme délicieux. www.horslaloy.net / https://soundcloud.com/s_y_l_v_i_a

    Automne Lajeat, violoncelliste, improvisatrice hors-pair à la sensualité brute et à l'énergie punk. Sillone les scènes urbaines au sein de groupes tels les Caballeros sympaticos, Little Ballroom (cabaret rock), Anissa Bensalah sextet (fusion jazz arabo bresilien), Twin Twin (electro Rock), Aldona (fusion folk polonais) ou en solo de chansons blues. http://automnelajeat.wix.com/automne

    David Haddad, compositeur de musique hypnotique et vallonnée, musicien de transe électronique à afrobeat, et chanteur à la voix tendrement caresseuse dans Le Paresseux. www.nikelgorr.com / www.mubla.org /https://soundcloud.com/s_y_l_v_i_a

    Olivier Garouste, réalisateur, monteur, manipulateur d'images. De films documentaires aux projections sur corps vibrants. https://vimeo.com/oliviergarouste

    ✠ ✛ ✠ Contacter Jésuve ✠ ✛ ✠
    jesuvejesuve@gmail.com 
    https://www.facebook.com/pages/JESUVE

    ✠ ✛ ✠ Ecouter Jésuve ✠ ✛ ✠
    Live enregistré en direct pendant la Nuit du Q sur Radio Campus, 30.01.15, retransmis à l'Hôtel Paradoxe sur Radio Libertaire 31.01.15
    https://soundcloud.com/jesuve-jesuve

    Crédit photo : Nicolas Laurent au Garage au rêveur pendant le festival Les rendez-fous à Saint-mathurin sur Loire en juin 2015
    Suite