TOUS LES ARTICLES

  • Bob Smith

    Il y a 1 jour

    / Projets collectifs

    • 1 - Art curator Bob Smith, 1991/2013
      Art curator Bob Smith, 1991/2013
    • 2 - Gadetegn, Copenhagen 1991.
      Gadetegn, Copenhagen 1991.
    • 3 - Bob Smith
      Bob Smith
    • + 30 media(s)
    Thème : Arts plastiques
  • Mouvement de la mode

    Il y a 3 jours

    / Aujourd'hui

    Mouvement de la mode
    Parfois j’aimerais que la ville se peuple de flappers avec des chapeaux aviateur, des robes droites et des escarpins pointus, des voilettes qui laisseraient entrevoir des regards ourlés. Femmes prêtes à rire et à danser, à boire du champagne du matin au soir et à ne jamais dormir. La vie serait sans doute plus légère. A-t-on connu une revendication plus joyeuse ? Bonheur des bas noirs en soie moulés à la cuisse, des colliers qui scintillent, des plumes et des paillettes inventées pour étourdir, et dont le mouvement ondoyant vous entraîne. Dans cette ville idéale, des silhouettes androgynes traverseraient les rues dans une course détraquée. En observant leurs visages, on prendrait la mesure de leur caractère étrange. Femmes viriles ? Hommes délicats ? Cette notion n’aurait plus aucune importance.  

    Il y a des corps de femmes âgées bien plus puissants que ceux des jeunes filles. Je suis toujours fascinée par la coquetterie des femmes d’un certain âge : longue habitude entretenue ? Libération des contraintes du désir, qui leur permettrait enfin de s’habiller comme elles le veulent ? Revanche tardive ? Veuvage heureux ? Il y a aussi celles qui jettent leur dévolu sur des parures excentriques, s’excluant volontairement des critères du beau. Cheveux mauves, robes trop courtes, diamants de pacotille, petits chiens affublés de manteaux en satin rose… Elles ont souvent l’air plus heureuses que les mémés serviables pendues au bras de leur mari bedonnant.    

    C’est un long travail avant d’arriver à trouver les vêtements qui vont correspondre au corps qui nous a été donné, avec son grain de peau, sa silhouette. On pense que le style est inné alors que cela met bien souvent des années avant de trouver la juste coupe, la couleur qui vous sied vraiment, les matières parfaites. Je suis allergique aux vêtements qui agissent comme un costume, parce qu’ils dupent ceux qui me rencontrent. Il faut se saisir dans toutes ses contradictions avant de se composer une grammaire d’imprimés et de matières. Et puis, parfois, on trouve. Les habits tombent bien. On se sent beau, confiant. Ils donnent le la. Tout se passe comme si cette parure extérieure trouvait un écho à une vision plus secrète de soi. Le style idéal : que les habits composent une architecture, un monument sur lequel l’œil s’égarerait. Entre les voûtes, les ouvertures, l’angle d’un chemisier, le regard se faufilerait et composerait sa propre image, une beauté d’ensemble dont le corps serait la pièce principale.    

    *

    J’ai déjà pensé que la mode détournait les femmes du pouvoir, de la politique. Qu’elle les obsédait pour mieux les distraire de la marche du monde, des décisions que l’on prenait pour elles. Mais cela pourrait aussi bien être le contraire : la mode est un sujet secondaire parce qu’elle concerne et intéresse les femmes, qu’elle participe à la mécanique du désir, et que cette science de l’apparat ne devrait jamais être révélée, qu’elle ne devrait pas être un sujet.   Souvent la mode ne plaît pas aux hommes parce qu’elle ne se préoccupe pas de leur œil mais du dessin lui-même ; elle se satisfait de sa propre expérimentation en marche qui, heureusement, n’est pas toujours là pour plaire.    

    L’ambition de la mode lui donne un caractère très à part : alors que toutes les formes d’art tendent à vouloir marquer leur époque et, si possible, les suivantes, la mode veut tout sauf rester. C’est un artisanat en perpétuel mouvement, avec des techniques qui dépassent sans cesse ses artisans. Yves Saint Laurent, dans une conversation avec Françoise Sagan (qui a été republiée dernièrement dans La Petite Robe Noire et autres textes[1]) expliquait qu’une des révolutions artistiques majeures de sa carrière s’est opérée à partir de la maîtrise de la couture de biais. En réalité il y a deux manières de coudre : au droit fil et de biais. Jusqu’au milieu des années 1970, Saint Laurent avait imaginé tous ses modèles au droit fil parce qu’il maîtrisait mal la couture de biais. Mais quand il l’a enfin apprise, il s’est mis à « voir » de biais. Ses collections ont radicalement changé. Il a créé des robes folkloriques, gonflées, russes. On le croyait très inspiré, mais c’était seulement – peut-être le dit-il aussi avec une modestie excessive – la pratique du biais. Ce que l’on considère comme un métier « artificiel », couturier, est en réalité déterminé par la maîtrise de beaucoup d’artifices. C’est cette maîtrise qui conditionne la créativité.   

    « On ne choisit jamais un vêtement au hasard, un pull sur la pile ou le même t-shirt, le vêtement dit toujours quelque chose de soi » me disait le designer José Lévy il y a quelques années. Le vêtement est comme le corps : un dos voûté, un poignet cassé, un nez hautain et vous avez une histoire, un personnage, sa naissance, sa vie et sa chute. L’idéal serait que le style dise la beauté qu’on ne peut pas exprimer autrement, qu’il soit un lieu de pouvoir. Qu’il parte de soi et incarne ce que l’on est. Mais au fond l’entreprise est vaine ; le style nous préserve du monde, et je sais bien qu’il nous permet d’avancer masqué, de biais, comme je le fais avec la littérature.           
    [1] Editions de l’Herne, 2008
    Suite
    Thème : Littérature
  • DIY War Cars

    Il y a 5 jours

    / Travaux

    • 1 - DIY War Cars 2
      DIY War Cars 2
    • 2 - DIY War Cars 3
      DIY War Cars 3
    • 3 - DIY War Cars 6
      DIY War Cars 6
    • + 9 media(s)
    Thème : Arts plastiques
  • Anne Van Der Linden

    Anne Van Der Linden

    Artiste peintre et dessinatrice

    www.annevanderlinden.net

    Peintures

    Il y a 11 jours

    • 1 - Lionnes en croix
      Lionnes en croix
    • 2 - Ane dans le bois 2010
      Ane dans le bois 2010
    • 3 - Angoisse - 2010
      Angoisse - 2010
    • + 134 media(s)
    • 1 - economie domestique 1
      economie domestique 1
    • 2 - economie domestique 2
      economie domestique 2
    • 3 - economie domestique 3
      economie domestique 3
    • + 1 media(s)
    TIRAGE NUMEROTE - "Économie domestique, petit Carnet de 32 pages est composé de quatre thèmes « domestiques » qui se déclinent chacun en une série de sept dessins. Anne Van Der Linden, princesse de l'underground,  peintre, dessinatrice et illustratrice de presse, est cofondatrice de la revue Freak Wave. Sa peinture et son oeuvre graphique décrit l'érotisme du point de vue des femmes. Son oeuvre d'un surréalisme délirant décrit un univers fantastique, cauchemardesque, irréel et souvent ignoble qui rappelle les tableaux de Jérôme Bosch et l'oeuvre de Sade."
    Suite
  • Photographies

    Il y a 7 mois 

    • 1 - A.I.R Artists in Residence
      A.I.R Artists in Residence
    • 2 - Festival Alt+1000
      Festival Alt+1000
    • 3 - Paroles d’artistes / Portraits d’artistes
      Paroles d’artistes / Portraits d’artistes
    • + 6 media(s)
  • En quelques mots

    Il y a 29 jours

    / Présentation / Oeuvres

    La musique de David Chaillou, tel que décrit par le magazine français de musique classique "Classica", est "une réponse indiscutable à ceux qui croient que la musique ne peut être à l'avant-garde ultra ou résolument rétro." Dans une manière non conventionnelle, ses œuvres combinent la recherche d'un ensemble d'expressivité et de rigueur formelle, évoquant l'imagerie et apporte un fort impact. Chaillou rassemble les influences de la musique française, (Ravel, Dutilleux et de l'Ecole Spectrale) minimalisme américain ainsi que la tradition russe. Chaillou a travaillé pour les orchestres, voix (solo, opéra, choeur) quatuors à cordes, ensembles de chambre, solistes, et la musique électronique. Ses œuvres sont destinées à la performance de concert, production dramatique et le cinéma.
    Suite
  • Affiches

    Il y a 1 mois 

    • 1 - Décoffrage Pat Kebra 2013
      Décoffrage Pat Kebra 2013
    • 2 - 21e Festival du film de Lama, 2014.
      21e Festival du film de Lama, 2014.
    • 3 - Dirty Harry, exposition collective à la Galerie 59
      Dirty Harry, exposition collective à la Galerie 59
    • + 50 media(s)
    Thèmes : Dessin, Illustration
    • 1 - BoisCastiau-2
      BoisCastiau-2
    • 2 - BoisCastiau-1
      BoisCastiau-1
    • 3 - BoisCastiau-4
      BoisCastiau-4
    • + 1 media(s)
    Thèmes : Arts plastiques, Vidéo
  • Délitements

    Il y a -1 

    / Travaux