TOUS LES ARTICLES

  • Quand le parc ferme ses portes, les équipes de maintenance prennent possession des attractions.
    Eric et Simon sont spécialisés en intervention sur les robots de l'attraction Pirates des Caraïbes.

  • Gardes à vues à l'hôpital
    Redifusion sur France 5 le Mardi 2 octobre 2012 - 20h35.
    Emission "Le Monde en face" présentée par Carole Gaessler.
    Immersion au sein du service des urgences médico-judiciaire de l'hôtel Dieu à Paris.

    Reportage photo réalisé pendant le tournage visible sur le site de la photographe Valérie Broquisse :
    Série "Cusco"
    www.valeriebroquisse.net
    Suite
  • Photos

    Il y a 8 ans

    / Documentaires / Adieu l'enfer

    • 1 - Antoine dénonce ses conditions de détention en écrivant et en filmant son quotidien avec une caméra cachée
      Antoine dénonce ses conditions de détention en écrivant et en filmant son quotidien avec une caméra cachée
    • 2 - Le pavillon des prisonniers politiques - Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa
      Le pavillon des prisonniers politiques - Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa
    • 3 - Les prisonniers indigents ne peuvent pas se payer de cellule et s'entassent dans les couloirs
      Les prisonniers indigents ne peuvent pas se payer de cellule et s'entassent dans les couloirs
    • + 19 media(s)
  • Sorti d'enfer

    Il y a 8 ans

    / Documentaire / Adieu l'enfer / Présentation

    Sorti d'enfer
    “Adieu l'enfer” est le portrait d’Antoine, un prisonnier politique qui est parvenu à filmer la terrible prison de Makala au Congo et à s'évader après 10 ans de détention. 
    Déguisé en femme, il est sorti comme tous les autres visiteurs par la porte principale surveillée par les gardiens qui ne l'ont pas reconnu.
    En exil, Antoine est devenu metteur en scène pour dénoncer la dictature de son pays et tenter d'élever le niveau de conscience des peuples endormis.


    Le film revient sur le parcours d'Antoine ces dix dernières années en commençant par sa condamnation à mort par un tribunal militaire qui l’a condamné injustement avec des dizaines d’autres boucs-émissaires pour l’assassinat de l’ancien Président du Congo, Laurent-Désiré Kabila.
    Sa peine sera commuée plus tard en peine à perpétuité grâce à l'intervention d'organisations de défense des droits de l'homme. 

    Antoine est alors envoyé dans la prison de Makala où ce sont des prisonniers choisis par le directeur qui gardent les autres prisonniers. Les gardiens officiels restent à l'entrée de la prison pour faire entrer et sortir les visiteurs.

    Grâce aux images tournées clandestinement pendant plusieurs mois dans sa cellule et dans les cachots les plus sordides de cette ville-prison, Antoine nous raconte comment il a survécu à la violence et au manque de nourriture. 

    Tel un reporter avide de vérité et de justice, il filme les mouroirs où sont entassés les prisonniers les plus démunis et l'exécution de prisonniers indisciplinés par les prisonniers kapos. 
    Antoine a réussi à survivre grâce à l'aide de sa famille qui lui a amené chaque semaine de la nourriture et un peu d'argent pour assurer sa sécurité. La corruption est partout au Congo.

    Un jour de visite, sa nièce est venue pour le maquiller et le déguiser en femme. Ca a marché et il a retrouvé sa liberté!

    Il a ensuite traversé le fleuve Congo pour se réfugier à Brazzaville et obtenir le statut de réfugié politique par le HCR (Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations-Unies). 

    L'attente dura une année pendant laquelle il monta une pièce de théâtre avec une troupe amateur. Le message est clair et subversif : la dictature se nourrit du silence des peuples et il faut briser ce silence.

    Quelques mois avant son évasion, Antoine reçut la visite de sa femme venue lui annoncer qu'elle le quittait. Elle n'avait plus le courage d'affronter la vie seule. Ensemble, ils ont eu deux enfants, Flora qui avait 6 mois lors de son arrestation et Michel Ange qui a été conçu en prison. 

    Quand Antoine reçut son statut de réfugié, il réussit à convaincre son ex-femme de lui envoyer les enfants pour qu'ils partent tous les trois vers leur nouveau pays d'accueil, la Suède.

    Là-haut dans le frigo, comme le dit Antoine, le combat continue!
    Suite
  • Verdun, 30000 jours plus tard...
    Francis VOGT
    Président de la Communauté de  Communes du Pays de Bitche
    a le plaisir de vous convier au vernissage de l’exposition
    Verdun, 30 000 jours plus tard...
    du photographe Jacques Grison*


    Site du Simserhof,
    rue André Maginot,
    57410 SIERSTHAL
    L'exposition sera ouverte du 28 avril au 16 septembre 2012


    * En partenariat avec le Conseil Général de la Meuse et le soutien technique d’Expressions Bar-le-Duc (55)
    Suite
  • A quoi sert la photographie sociale ?
    L'Ecole Nationale Supérieure d'Art de Nancy et Jacques Grison
    vous convient à la journée de réflexion et d'échanges :

    A quoi sert la photographie sociale ?

    Ambivalences d’une utilité

    le 2 avril 2012

    à l’amphithéâtre de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy
    ENSA Nancy - 1 avenue Boffrand - 54000 Nancy

    Programme

    10 h :
    Accueil des intervenants, des participants et présentation de la journée
    Christian Debize, directeur de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy

    10h05 :
    Présentation des intervenants
    Jacques Grison, photographe et enseignant à l’ENSA Nancy

    10h15 :
    1/ Qu’est-ce que la photographie sociale ?
    Michel Christolhomme, Galerie Fait&Cause, Sophot.com 

    11h00 :
    2/ La photographie sociale dans l’histoire de la photographie
    Michel Frizot, historien de la photographie

    11h45 :
    3/ La photographie sociale et "les humanistes"
    Francine Deroudille, Atelier Robert Doisneau

    12h30 :
    Pause déjeuner

    14h00 :
    4/ Ambivalences d’une utilité
    Michel Christolhomme

    14h45 :
    5/ Photographe de projets ou photojournaliste ?
    Gaël Turine, photographe

    15h30 :
    6/ Une photographie sans visage
    Raphaël Dallaporta, photographe 

    16h15 :
    Pause

    16h30 :
    7/ Questions de photographe : avec qui, pour qui, comment ?
    Jacques Grison et collectif

    17h15 :
    8/ La photographie sociale et le marché de l’art
    Michel Christolhomme  et collectif

    18h00 à 18h30 :
    Echange avec le public
    Suite
  • Paul Comiti

    Paul Comiti

    Journaliste, réalisateur

    www.paulcomiti.com

    Syrie 2012

    Il y a 8 ans

    / Films

    Diffusé sur M6 dans l'émission "66 minutes" en avril 2012.

  • Thèmes : Journalisme, Reportage
  • Les grottes sacrées du Bouddha

    Il y a 8 ans

    / Actu / Diaporama

    • 1 - THAILAND CAVES_22
      THAILAND CAVES_22
    • 2 - THAILAND CAVES_23
      THAILAND CAVES_23
    • 3 - THAILAND CAVES_12
      THAILAND CAVES_12
    • + 23 media(s)

    Au royaume de Siam, les moines  bouddhistes ont investi des grottes propices au recueillement. Ces cathédrales de roches où trônent des bouddhas géants ont toutes leurs légendes et leurs secrets.