TOUS LES ARTICLES

  • La photographie sociale
    J'ai le plaisir de vous annoncer que le numéro 126 de Photo Poche - Actes Sud est sorti il y a quelques semaines.
    Il est consacré à La photographie sociale et Robert Delpire a bien voulu m’associer aux 64 photographes retenus pour tenter de faire mieux connaître ce pour quoi ceux qui pour tout ou partie ont consacré leur travail au Devoir de voir.


    Introduction, commentaires et glossaire de Michel Christolhomme.

    "Ce livre est aussi un hommage aux victimes, et nous souhaitons qu’il soit une incitation à lutter contre les problèmes sociaux d’aujourd’hui".
    Robert Delpire

    "Nous savons parce que nous voyons. Et parce que les images existent, nous ne pourrons plus jamais dire que nous ne savions pas".
    Michel Christholhomme.
    Suite
  • Rétrospective

    Il y a 10 ans

    / Expo

    1996 :  Arbres de vie
    • Hôpital de Quincy-sous-Sénart (91) - (exposition permanente)

    Soutenir, combattre, vivre , 9 ans d’actions de l’AFM
    • Maison de Radio-France - Paris

    1997 : Soutenir, combattre, vivre , 9 ans d’actions de l’AFM

    • Laboratoire Généthon - 91 Evry
    • Institut de Myologie - Paris
    • Palais des Congrès de Versailles
    • Mairie d’Ajaccio
    • Hôtel de la région Aquitaine - Bordeaux
    • Parc Floral - Paris
    • Théâtre de Perpignan
    • Lycée Français de la Principauté d’Andorre
    • Hôtel du département du Lot et Garonne - Agen
    • Passage Clemenceau - Dijon
    • Mairie de Joué-les-Tours (31)
    • Centre Culturel d’Etampes
    • Maison de la Culture de Montauban
    • Cinéma l’Autan de Ramonville St-Agne (Toulouse) / 1er Festival “Cinéma et handicap”.

    Arbres de vie
    • Festival de l’Arbre de Nanthiat (24)

    Lycée, Egalité, Fraternité, le handicap à l’école
    • 1er Festival du film d’Insertion - CNAM Paris

    1998 : Lycée, Egalité, Fraternité, le handicap à l’école
    • Salle Gaveau – Paris (75)

    Soutenir, combattre, vivre , 9 ans d’actions de l’AFM
    • Salle de l’Arsenal - La Rochelle (17)
    • Chambre de Commerce - Lille (59)
    • Forum des Sciences - Villeneuve-d’Ascq (59)
    • Salle Municipale - Béthune (62)

    Verdun, 30 000 jours plus tard...
    • Maison des Associations - Spincourt (55)

    1999 : Verdun, 30 000 jours plus tard...

    • Cercle mixte de Garnison -  Verdun (55)
    • Hôtel de Région – Metz (57)
    • Abbaye des Prémontrés -  Pont-à-Mousson (54)
    • Grenier à Grain -  Vézelyse (54)

    Lycée, Egalité, Fraternité, le handicap à l’école :
    • Mairie du Xème - Paris

    Soutenir, combattre, vivre, 9 ans d’actions de l’AFM
    • Hôtel du département – Marseille (13)
    • Opéra Comique - Paris

    Au delà de la compétence, l'humain (travailleurs médico-sociaux)
    • Cité des sciences et de L' industrie - Paris

    2000 : Lycée, Egalité, Fraternité, le handicap à l’école
    • Médiathéque de Vandoeuvre-les-Nancy (54)
    • Mairie de Rueil Malmaison (92)

    Signes de vie
    • Fondation Clair Bois Lancy/Genève - (exposition permanente)

    Soutenir, combattre, vivre, 9 ans d’actions de l’AFM
    • Téléthon - Champs de Mars/Paris

    Résonances ou le musée au risque de l’art
    • Ecomusée de Fresnes (94) - (contribution à l’exposition collective)

    La première Génopole
    • Génépole d'Evry (91) - (exposition permanente)

    2001 : Verdun, 30000 jours plus tard...
    • Mairie de Nancy (54)
    • Médiathèque de Forbach (57)

    Lycée, Egalité, Fraternité, le handicap à l’école
    • Abbaye de Noirlac (18)
    • IECA (Institut Européen de Cinéma et d’Audiovisuel) - Nancy (54)

    Signes de vie
    • Le Studio - Tours (Festival Art et handicap)

    Arbres de vie (Nouvelle exposition)
    • Espace Saint-Louis - Bar-le-Duc (55)

    Nous n’irons pas à la mine...
    Commande du Ministère de la Culture : La jeunesse en France en l’an 2000
    • 13ème Festival International du photojournalisme Visa pour l’Image - Perpignan (66)

    La vie, malgré tout ...
    Le handicap, 10 ans de photographie
    • Galerie Fait et Cause - Paris (10ème).

    2002 : Verdun, 30000 jours plus tard...

    • IECA (Institut Européen de Cinéma et d’Audiovisuel) - Nancy (54)

    2003 : La vie, malgré tout ...
    Le handicap, 10 ans de photographie
    • Musée d’Art et d’Histoire d'Auxerre (89)

    Nous n’irons plus à la mine...
    • 15ème Festival International du photojournalisme Visa pour l’Image - Perpignan (66)
    • Centre Saint-Jacques - Metz (57)

    Nous n’irons pas à la mine...
    Nous n’irons plus à la mine...

    • Carreau de l'UE de la mine de Freyming-Merlebach - (57)

    Arbres de vie
    • Le Grand-Angle - Voiron (38)

    Cegetel et la formation continue
    • Centre de formation - Paris La Défense - (exposition permanente)

    2004 : Nous n’irons pas à la mine...

    • Médiathéque de Forbach (57)

    Nous n’irons plus à la mine (2)...
    • Carreau de l'UE de la Houve - Creutzwald (57)
    • Hôtel de région de Lorraine - Metz (57)
    • Centre Photographique d’Ile de France - (Témoins d’histoire - coll. Du FNAC)

    Verdun, 30 000 jours plus tard...

    • Centre Mondial de la Paix - Verdun (55)
    • Hôtel du département de la Meuse - Bar-le-Duc (55)

    Au-delà du lien,
    Les travailleurs médico-sociaux du département de la Meuse
    (commande du Conseil général)    
    • Hôtel du département de la Meuse - Bar-le-Duc (55) (mai 2004)

    2005 : Nous n’irons plus à la mine...
    • Ministère de la Culture et de la Communication (Paris)
    • Galerie Cosmos (Paris)

    La vie, malgré tout ...
    Le handicap, 10 ans de photographie
    • Grand Théâtre de Genève (Suisse)
    • Festival “Au bonheur des mômes” du Grand-Bornand (74)

    2006 : Nous n’irons plus à la mine...
    • Mairie de Bouligny (55)
    • Musée d’Art et d’Histoire d’Auxerre (89)        
    • Salon de l’Image de Romainville (93)

    Verdun, 30000 jours plus tard...
    • Le Grenier - Talant (21)

    Clichy sans cliché
    (exposition collective avec Jeanne-Evelyn Atwood, Marc Riboud, William Klein,
    Yann Arthus-Bertrand, Paolo Roversi, …)
    • Espace 93 à Clichy-sous-Bois (93)
    • Mairie de Paris (75)
    • Hôtel de Région – Poitiers (86)

    Téléthon, un combat à visage humain
    • Hall de France Télévision - Paris
    • Espace Electra - Paris
    • Esplanade des Champs Elysées - Paris

    2007 : Une vie à construire
    (pour la Fondation Wieth)
    • Stade Charletty – Paris

    Clichy sans cliché
    (exposition collective avec Jeanne-Evelyn Atwood, Marc Riboud, William Klein,
    Yann Arthus-Bertrand, Paolo Roversi, …)
    • Hôtel de Région – Nantes (44)
    • FIAP Jean Monnet - Paris

    La vie, malgré tout ...
    • Médiathèque de Forbach (57)

    Nous n’irons plus à la mine...
    • Centre culturel Allende - Saint-Malo (35)

    Seize
    • Communauté de communes du pays de Revigny (55) –
    (Festival Cop’Art 2007)

    2008 : Nous n’irons plus à la mine...
    • Itinérance dans les principales villes d’Argentine
    (organisée par le Fond National d’Art Contemporain)

    7 ailleurs, un tour du monde du handicap
    • Espace Electra – Paris

    Une traversée photographique du XXème siècle (Exposition collective)
    • BDIC – Hôtel national des invalides / Paris

    Verdun, 30000 jours plus tard... (Nouvelle exposition)
    • Arc de triomphe – Paris (75)

    2009 : Verdun, 30000 jours plus tard...
    • Centre Mondial de la Paix – Verdun (55)

    Clichy sans cliché
    (exposition collective avec Jeanne-Evelyn Atwood, Marc Riboud, William Klein,
    Yann Arthus-Bertrand, Paolo Roversi, …)
    • Maison de quartier du Breil – Nantes-Doulon (44)

    7 ailleurs, un tour du monde du handicap
    • Espace Bayer Crope – Lyon (69)
    • Maison Départementale des Personnes Handicapées – Tours (37)

    Nous n’irons plus à la mine...
    Itinérance organisée par l’Alliance française au Brésil
    et le Fond National d’Art Contemporain

    • Alliance française de Rio de Janeiro - Brésil
    • Alliance française de Rio de Curutiba - Brésil
    • Alliance française de Rio de Sao Paulo – Brésil
    • Alliance française de Rio de Manaus - Brésil

    2010 : Verdun, 30000 jours plus tard...

    • Verdun Expo – Verdun (55)

    7 ailleurs, un tour du monde du handicap
    • centre socioculturel Georges Déziré – St Etienne du Rouvray (76)
    • Mairie de Saint-Etienne (42)

    Nous n’irons plus à la mine...
    • Alliance française de Belém - Brésil

    2011 : 7 ailleurs, un tour du monde du handicap

    • Bibliothèque de Chamonix (74)

    Clichy sans cliché
    (exposition collective avec Jeanne-Evelyn Atwood, Marc Riboud, William Klein,
    Yann Arthus-Bertrand, Paolo Roversi, …)
    • FIAP Jean Monnet – Paris
    • Info-Café Berlin-Paris – Berlin

    - 2012 : Nez rouge toi-même !
    • Mairie de Paris
    Suite
  • Verdun, 30 000 jours plus tard

    Il y a 10 ans

    / Photo / Séries / Présentation

    Verdun, 30 000 jours plus tard
    Lorsque j’ai ressenti la nécessité de porter sur Verdun le regard du photographe que j’étais devenu, je     suis allé photographier des objets dans des lieux dont j’imaginais qu’ils étaient vides. Or, j’ai constaté très rapidement que je ne faisais que poser mes pieds sur des empreintes d’hommes. J’ai cherché à lire ces empreintes et parfois des visages me sont apparus, comme s’il me demandaient de ne pas détourner le regard.
    J’ai soigneusement construit mon projet et quand il a été prêt, je me suis mis à l’œuvre. Je n’ai jamais été maître du sujet, c’est lui qui m’a conduit, du début à la fin.

    Comme le dit Christian Bobin, je n’ai pas cherché l’intelligence mais à ressentir ce qui est déterminant dans mon incarnation. A l’écart de l’agitation et de la foule, j’ai trouvé le silence qui permet de regarder et de sentir.

    J’ai tout juste cherché mes meilleurs outils. J’ai choisi de travailler en couleur pour m’écarter des photographies d’époque et éviter la tentation de réinvestir les univers magnifiques de quelques confrères.

    La rédaction de ces quelques lignes m’a conduit à relire la mémoire inconsciente du regard de Régis Durand, puis L’imaginaire d’après nature de Henry Cartier Bresson.
    Et au beau milieu de ces réflexions un peu compliquées, une conversation m’est revenue ; c’était il y a quelques mois, à Paris, sur le Pont des Arts, j’avais une discussion sur la photographie avec Willy Ronis,     et pour conclure, le regard au loin, l’articulation lente et appliquée, il me cita le Talmud : « Nous ne voyons pas les choses telles qu’elles sont, nous les voyons telles que nous sommes ».
    Suite
  • Signes de vie

    Il y a 10 ans

    / Photo / Séries / Présentation

    Signes de vie
    La Fondation Clair Bois, crée il y a 25 ans, gère trois établissements destinés à l’accueil et à la prise en charge d’enfants, adolescents et adultes polyhandicapés.
    Elle propose, selon la spécificité de chaque établissement, internat, externat, appartements, les soins médicaux, infirmiers et de physiothérapie, ainsi que des accompagnements éducatifs, scolaires, toutes les activités ludiques possibles et des contacts permanents avec l’extérieur.
    Cette Fondation privée est subventionnée tant par le Canton de Genève que par la Confédération Helvétique.
    Situés à Petit-Lancy, Chambésy et Pinchat, dans l’agglomération de Genève, les trois établissements sont coordonnés par une direction générale.

    Lorsqu’on croise des enfants ou adolescents aussi touchés par les handicaps, moins de 5% communiquent par la parole, beaucoup ont un comportement déroutant ou incompréhensible, voire inquiétant. On se laisse à penser que toute relation est impossible.
    Or, si l’on s’arrête, de ces visages parfois déformés, agités ou figés surgissent des regards et de ces regards, tous les échanges que permet la vie.
    J’ai souhaité tout simplement m’arrêter, et avec un appareil photo, immobiliser, comme pour prolonger ces instants magiques de la rencontre.

    Au coté de ces jeunes, des personnes exceptionnelles stimulent ces étincelles de vie,
    les accompagnent au quotidien, dispensant les gestes nobles comme les plus ingrats, les soins, stimulations, attentions et la tendresse avec un professionnalisme et un engagement rares.

    Ce sont ces signes de vie que j’ai tenté de photographier.

    Jacques Grison
    Suite
  • Mineurs, les derniers seigneurs du charbon

    Il y a 10 ans

    / Photo / Séries / Présentation

    Mineurs, les derniers seigneurs du charbon
    Nous n’irons plus à la mine… Les derniers mineurs de charbon en France

    J’ai passé trois ans de ma vie sous terre, avec les gueules noires de Moselle-est, jusque dans l’une des exploitations les plus profondes d’Europe, dans les puits Vouters à Merlebach et de La Houve à Creutzwald, les deux dernières tailles de charbon françaises en activité. Jamais, jusque-là un étranger à la mine n’avait eu le privilège de partager la vie quotidienne de ses Seigneurs. Lampiste, about, traceur, boute-feu, ripeur, électro., haveur ou porion,…, ils m’ont permis d’être là, parmi eux, où l’on creuse, où l’on boise, où l’on roche, où l’on rabenasse, où l’on mange, où l’on chante, où l’on meurt parfois. J’ai vécu avec eux par 900 et 1250 m de fond dans ces deux immenses chantiers mobiles, là où, dans chaque taille, plus de 2500 tonnes de matériel rampant permettent d’extraire jusqu’à 10 000 tonnes de houille par 24 heures.
    Dès la cordée de 5h50, quand on quitte la nuit pour une autre nuit, plus profonde encore, et jusqu’à l’heure où l’on se dit « à demain », d’une poignée de main solide et protectrice, pour voler quelques heures de sommeil aux ténèbres, omniprésentes et familières, à force.
    Aujourd’hui, il n’y a plus de mineurs de charbon en France, il n’y aura plus, non plus, de mine industrielle sous terre si l’on excepte les quelques ardoisières encore en exploitation près d’Angers. C’est tout un monde qui s’évanouit : un monde fort, héroïque, chargé de drames, et dans lequel la littérature et le cinéma ont largement puisé, au risque d’avoir gravé dans l’esprit du public une image désuète et caricaturale de cet univers consacré à la substance noire pour et par laquelle nombre de régions françaises, à commencer par l’est de la Lorraine, ont vécu pendant plus d’un siècle.
    C’est à cet univers, qu’on vient d’enterrer avec la dernière haveuse, que j’ai voulu rendre hommage à travers ce témoignage. C’est pour ces hommes désormais en deuil que j’ai voulu vivre la mine, au jour le jour…mais c’est à moi qu’ils ont offert le plus précieux des cadeaux en m’ouvrant grands leurs bras et leur cœur, et en permettant de garder, au jour, un peu de leur vie. La vie de ceux qui ont éteint leur lampe sur une partie importante de notre histoire.
    Quelques photographies qui m’autoriseront peut-être à leur dire à mon tour Glück auf*.

    Jacques Grison

    * ∼ …à la joie de nous retrouver au jour  !
    Suite
  • La vie malgré tout

    Il y a 10 ans

    / Photo / Séries / Présentation

    Le monde du handicap fait peur.
    Terriblement.
    Jusqu’à la lâcheté, parfois jusqu’à l’inadmissible.
    On change de trottoir pour éviter un fauteuil roulant, on détourne le regard devant un enfant handicapé, on lui adresse rarement la parole, on ne sait pas quoi lui dire, on fuit, on fait comme s’il n’était pas là, on parle de lui derrière son dos, on prend des mines bouleversées, on commente le malheur de la famille.
    Il semble qu’il soit devenu lui-même le handicap qu’il ne fait pourtant que subir.

    Nous avons trop entendu chanter le refrain de l’époque qui célèbre le culte du corps et le devoir de performance, pour supporter l’idée qu’il existe d’autres harmoniques.
    La laideur du vocabulaire qui les nomme renvoie les invalides, handicapés, paralysés et infirmes sur des territoires hostiles qu’on évite prudemment.
    Alors Jacques Grison nous montre ses photos et on comprend notre erreur.
    Il ne cherche pas à nous donner une leçon, il fait juste son métier de photographe : il nous aide à mieux voir.
    Pour lui qui connaît bien ces enfants-là c’est une évidence de nous montrer qu’on est tous les mêmes qu’on soit valides ou qu’on ne le soit pas.
    La vie est intacte dans un corps qui ne l’est pas, c’est aussi simple que ça, il est donc possible d’aider pour que la vie quotidienne se simplifie elle aussi.
    Il suffit de se laisser guider par ses images pour regarder la vie comme partout ailleurs, chargée d’émotions, de moments heureux, de souffrances et de grâce.
    Imprévisible comme un fou rire, déchirante comme un sanglot.
    La vie, pour eux comme pour nous, petite, toute petite lorsqu’elle est tout simplement matérielle et qu’on y cherche vainement la présence d’autrui.
    La vie qui devient magique pour une simple main posée, un regard échangé, un rire partagé.
    A Clair Bois en Suisse dans le canton de Genève, les plus atteints des enfants trouvent un refuge qui leur permet de vivre doucement leur enfance.
    A Vaucresson en banlieue parisienne, au lycée Toulouse-Lautrec les élèves sont tout simplement des jeunes qui se préparent à vivre demain libres, égaux et fraternels.
    L’Association Française contre les Myopathies poursuit grâce à la générosité publique, une action si efficace qu’elle permet chaque année à tous ceux qui en sont atteints de reculer les limites du possible.

    A regarder ces enfants, ces jeunes si déterminés à avancer sur le chemin de la vie en dépit des difficultés supplémentaires auxquelles ils sont confrontés on se demande si leur handicap, si cruel en apparence ne les a pas investis d’un don très rare. Celui de connaître le sens de leur vie.
    Parce que rien ne leur est donné facilement, ils ont tous d’emblée évalué leur courage, ils en usent chaque jour tout naturellement pour un peu plus d’autonomie, d’échange et d’harmonie.
    Pour qu’il soit possible de vivre ensemble.
    Jacques Grison  nous montre des photos douces et belles, des images de vie, d’espoir et de bonheur, et on se demande soudain pourquoi mais pourquoi donc on avait eu si peur ?

    Francine Deroudille
    Suite
  • Signes de vie

    Il y a 10 ans

    / Photo / Séries

    • 1 - Signes de vie - 01
      Signes de vie - 01
    • 2 - Signes de vie - 02
      Signes de vie - 02
    • 3 - Signes de vie - 03
      Signes de vie - 03
    • + 17 media(s)
  • Verdun, 30 000 jours plus tard

    Il y a 10 ans

    / Photo / Séries

    • 1 - Verdun, 30000 jours plus tard - 01
      Verdun, 30000 jours plus tard - 01
    • 2 - Verdun, 30000 jours plus tard - 02
      Verdun, 30000 jours plus tard - 02
    • 3 - Verdun, 30000 jours plus tard - 03
      Verdun, 30000 jours plus tard - 03
    • + 17 media(s)
    • 1 - Mineurs, les derniers seigneurs du charbon - 02
      Mineurs, les derniers seigneurs du charbon - 02
    • 2 - Mineurs, les derniers seigneurs du charbon - 15
      Mineurs, les derniers seigneurs du charbon - 15
    • 3 - Mineurs, les derniers seigneurs du charbon - 12
      Mineurs, les derniers seigneurs du charbon - 12
    • + 17 media(s)
  • La vie malgré tout

    Il y a 10 ans

    / Photo / Séries

    • 1 - La vie malgré tout - 01
      La vie malgré tout - 01
    • 2 - La vie malgré tout - 02
      La vie malgré tout - 02
    • 3 - La vie malgré tout - 03
      La vie malgré tout - 03
    • + 17 media(s)