Que reste t'il ?

Il y a 6 ans

/ BLOG JOURNAL VOYAGES MOIRS EXORCILS ET POEMSONGS PORTRAITS HORSLADORS / poèmsongs

Depuis le lit dans la chambre je ne ressens plus rien je regarde à travers la fenêtre ouverte je regarde au loin au loin dans l'azur au-dessus des gratte-ciels au loin dans l'altitude de l'éternité au-delà des zéniths au-delà des hôtels au loin dans les sommets depuis mon sommier au loin dans les jardins inversés des cieux immortels le cercle parfait de la lune sournoise apparaît j'écoute mon coeur peu à peu s'arrêter de battre que reste t-il de la caresse de tes doigts que reste t-il de l'odeur de ta peau que reste t-il de l'emprise de tes bras que reste t-il de notre chaos que reste t-il du froissement de nos draps que reste t-il de la sueur qui a séché entre tes cuisses que reste t-il de la flamme qui prit vie dans nos batailles que reste t-il de nos insolences que reste t-il de notre désir sauvage et futile que reste t-il de nos vaillances que reste t-il de nos vexations que reste t-il de nos espoirs de réconciliation que reste t-il de nos silences que reste t-il de nos orages intérieurs que reste t-il de nos incohérences que reste t-il de ton haleine un peu saoûle que reste t-il de nos corps essouflés que reste t-il de nos soupirs que reste t-il de notre impatience que reste t-il de nos confidences que reste t-il de nos turpitudes que reste t-il de nos avanies que reste t-il de nos rêves que reste t-il de nos frustrations que reste t-il de ton regard que reste t-il de mon oubli que reste t-il de nos pardons difficiles que reste t-il de tes intitiatives farouches que reste t-il de nos complicités que reste t-il de nos concessions que reste t-il de nos défaillances que reste t-il de nos tourbillons que reste t-il de la douceur de nos rires que reste t-il de nos délires doux que reste t-il de notre abandon que reste t-il de mes cris de tes souffles que reste t-il de nos litanies que reste t-il de nos discours saillants que reste t-il de nos souvenirs que reste t-il de notre désordre que reste t-il de notre désir la nuit noire est tombée que reste t-il de la cadence des vols des colombes dans le bleu du ciel

Aurore Laloy, exorcil écrit le 16 avril 2016, peu après un séjour à l'hôpital.
Pour Adrien Kanter.
Suite
META - Aurore Laloy - Que reste t'il ?