Je suis française et je me suis mariée avec un libanais il y a 40 ans. On s'est d'abord installés à Beyrouth et puis il y a eu les évènements, on a été obligés de venir à Zgharta, soi-disant pour un été et on y est resté 17 ans. Depuis la première année de mariage, on va de Ehden à Zgharta. Avant, on louait une maison, puis on a construit cet immeuble avec les frères de mon mari. Lorsqu'on monte à Ehden, on ne vit plus à Zgharta et vice versa. On monte vers le 15 juin et on descend fin octobre début novembre. La maison de Zgharta est fermée durant ce temps, on ferme l'électricité et le gaz, on enlève les tapis, on recouvre les canapés avec des housses pour qu'il n'y ait pas trop de poussière et ensuite on descend et on passe quatre jours à faire le ménage. En été, Ehden ne dort pas, il y a des embouteillages en pleine nuit, parce que les zghortiotes aiment vivre, ils ne sont pas fourmis, ils sont cigales. C'est grâce à cela qu’il peut y avoir autant de commerces ici.

De Ehden à Zgharta

Il y a 3 ans

/ Photographies

META - De Ehden à Zgharta - HSOICHET-DEEHEDENAZGHARTA-39