On a trois filles et un garçon, toute la famille vit dans la même maison Ehden. On arrive tôt à Ehden, mon mari est là depuis avril et on ne retourne à Zgharta qu’en novembre car nous sommes cultivateurs. Nous cultivons des fruits à Ehden et des olives à Zgharta pour la famille et s’il en reste, on les vend. En hiver, mon mari ne travaille pas, il reste à la maison. Pour beaucoup d’habitants, Zgharta représente le travail alors que pour nous, c’est l’inverse, le travail est à Ehden et, à Zgharta, on s’occupe juste de la récolte des oliviers puis on se repose. Lorsqu’on descend à Zgharta pour l’hiver, on prend nos affaires personnelles et aussi les confitures et conserves qu’on a faites durant l’été. Le mode de vie des zghortiotes est très original, il est lié à notre culture. Je pense que cette habitude va perdurer avec nos enfants parce que c’est inscrit dans notre corps. Mais aujourd’hui, il y a des problèmes économiques dans le pays qui font que certains ne peuvent plus le faire.

De Ehden à Zgharta

Il y a 3 ans

/ Photographies

META - De Ehden à Zgharta - HSOICHET-DEEHEDENAZGHARTA-01